Peuplades

Hillary Clinton, de nouveau dans la course ?

L’inépuisable ex Première Dame, ex secrétaire d’Etat, ex Sénateur et ex avocate n’est décidément pas sur la touche.  A 66 ans, la femme de Bill Clinton est plus que jamais exposée dans la vie politique de son pays. Elue en 2006 la 18ème femme la plus puissante du monde par le magazine Forbes, et supportée par la base du Parti Démocrate et ses (nombreux) supporteurs, Hillary Clinton aurait déjà amassé plus de 4 millions de dollars de fond. Ready For Hillary n’y est pas pour rien, puisque cette association, crée au Printemps 2013 et gérée essentiellement par des jeunes ayant soutenu Hillary Clinton lors de sa campagne en 2008, vend de nombreux goodies à son effigie et récolte des dons. Cet argent servira à influencer le résultat de l’élection, bien sûr, c’est légal aux Etats-Unis !

En plus de cette association, Le Clinton Global Initiative –crée par Bill Clinton en 2005 et géré par Chelsea Clinton- va également permettre de promouvoir la campagne d’Hillary Clinton, en mettant un avant toutes les actions conduites par la fondation (combattre la pauvreté en Afrique, récolter des dons pour les maladies et lutter contre l’inégalité hommes/femmes).

Hillary Clinton est incontestablement la favorite des Américains, depuis sa (non) campagne qui a débuté il y a plusieurs mois, car il faut quand même garder à l’esprit qu’elle n’a pas confirmé son intention de sa présenter ! « Je pense que c’est une décision sérieuse, qui ne doit pas être prise à la légère » expliquait-elle l’année dernière.

Elle détiendrait 66% des intentions de vote selon Real Clear Politics, et d’après elle, « ceux qui ne votent pas perdent le droit de se plaindre ». De plus, 8 démocrates sur 10 veulent voir Hillary Clinton se présenter en 2016, parmi eux, Joseph Biden le vice-président des Etats-Unis et étonnement, son concurrent de 2008 contre qui elle a perdu, Barack Obama déclare qu’Hillary Clinton serait « très efficace » au poste de présidente. D’ailleurs, 90% d’Américains semblent prêts à voter pour une femme.

« C’est très rare, voire quasiment jamais vu, cela 3 ans avant l’élection » explique Mitch Stewart, ancien responsable de la campagne de Barack Obama et aujourd’hui conseiller de Ready For Hillary

Dans cette course à la notoriété, l’atout principal d’Hillary Clinton est incontestablement la démographie ! Les minorités augmentent rapidement, et votent majoritairement démocrate. Une aubaine pour Hillary, sachant que 32% des Américains sont issus de l’immigration. De plus, être une femme lui permettrait d’atteindre de nombreuses voix, sachant que les femmes ont de plus en plus d’impact dans la vie politique Américaine, et sont plus nombreuses que les hommes !

Cependant, bien qu’elle soit la favorite, il y a toujours matière à critiquer… Sa santé est par exemple remise en cause, pas aujourd’hui, mais dans les 10 ans si elle envisage la réélection. De plus les attaques personnelles de la part des conservateurs depuis le début de sa carrière politique ressurgissent ; critiquer sa personnalité, sa politique et même son physique, est le nouveau passe-temps de ses concurrents, parfois même de ses collègues. Enfin, Hillary Clinton va devenir grand-mère, sa fille Chelsea étant enceinte, avantage ou inconvénient pour la favorite aux élections ? Peu importe, c’est toujours de la pub gratuite.

En attendant l’annonce de sa participation à l’élection présidentielle de 2016, Hillary Clinton parcourt les Etats Unis pour des discours notamment pour promouvoir la fondation Clinton. Enfin, son nouveau livre « Hard Choices » sortira le 10 Juin 2014 aux Etats-Unis et le 11 Juin 2014 en France aux éditions Fayard.

Mais d’ici 2016, les Américains seront-il encore Ready For Hillary ?